LA PRÉCIOSITÉ

  • influence profonde…
  • désir d’échapper à la brutalité de la perception réaliste des choses…
  • direction qui s’accorde avec le classicisme…

 I/ romanesque précieux : la recherche de l’absolu…

- L’Astrée : regroupe des thèmes empruntés :

  1. chevalerie, amour courtois.
  2. Platonisme pétrarquiste (+ 16ème)

* L’ART D’ÉCRIRE.

- rhétorique virtuose.
- Euphuisme.
- Maniérisme (racine baroque)

Paradoxe de l’œuvre : la disparité des influence est unifiée sous la recherche de l’absolu.

 

* LA NATURE.

- importance du paysage : une topographie sentimentale, sans lien avec une référentialité. Lié à des passions de l’âme ou des qualités élevées…
- Rôle du hasard dans la déambulation.
- Mêle la rêverie/amour/souvenirs…

 

* LES AMANTS.

- Des êtres sensuels et chastes à la fois, qui usent de ruses (travestissement).
- L’amant : mêle principe masculin (guerrier) et féminin (soumission, douceur…) : l’agneau se fait chevalier…

 

* L’AMOUR.

- amour = sujet et unité du livre…
- Sentiment qui ÉPUISE LA PERSONNALITÉ du personnage
- Lié au désir d’absolu et d’unité ; adolescent qui se découvre tout entier dans l’autre et cueille la sensualité…

- Objet de l’amour porté à la dignité de Dieu même. Emprunte à la rhétorique janséniste. [ ex : Délie de Madame de Scève = transfert de l’âme dans celle de l’aimée, mystique d’un sentiment représentant la valeur suprême.]
- Traitement de l’amante comme déesse. Influence de la religiosité : cette accueil à l’amour est une forme de Christianisme..

- → Syncrétisme religieux : pas seulement une concession ; répond à l’exigence d’ABSOLU. Le superlatif permet de rattacher Vérité romanesque / vérité absolue. Établir une familiarité pour le lecteur.

→ résolution des contradictions = harmonie de fait.
→ Le superlatif est un artifice permettant de concilier l’exigence d’unité et la diversité riche de la sensibilité…

 

II/ L’esprit précieux…

- Astrée : commencement de la préciosité… Quelle suite ?
- Rencontre entre goûts de l’auteur/du public…
- 17ème : constitution d’un foyer précieux ®idéal de poésie.

- IDÉAL de POÉSIE = expression et conséquence d’une conception de la vie MONDAINE, MORALE, ESTHÉTIQUE mêlant événements historiques et intellectuels.

 

* LA VOLONTÉ DE SE DISTINGUER.

- se distinguer du vulgaire.
- Prennent le nom que leur adversaire leur donne par dérision.
- → adj : exprime le goût de l’insolite, du rare et qui se détache de la vie commune…
Se rattache :

  1. attachement aux jeux de l’esprit.
  2. Dans le débat pour savoir ce qu’est l’esprit (« la raison qui brille » Bouhours, agréments permettant de plaire et persuader ? )(préciosité) : faculté gratuite de donner un air nouveau à des idées qui livrées telles quelle sembleraient vulgaires… S’approprier les choses et les revêtir du prix que l’on s’accorde à soi-même…

« Une Précieuse donne un prix particulier à toute chose, quand elle juge, quand elle loue ou quand elle censure : comme, par exemple, les choses les plus communes et les plus triviales, qui ramperait dans un discours, ou du moins n’iraient tout au plus qu’à la superficie du goût, et ne donnerait qu’un tendre et faible plaisir, ou à celui qui les lirait, ou l’écouterait, augmenterait de prix par le seul débit de la précieuse, à qui l’art est familier d’élever les choses et de les faire valoir. » (L’abbé de Pure cité par R. Bray ; La préciosité et les précieux. )

insiste trop sur le caractère affecté ?

- Mais importance accordée à la FORME, la manière de dire (cercle de Madame de Rambouillet : « Arthénice »)
- Briller dans le monde et dans les salons…

 

* L’HÔTEL DE RAMBOUILLET.

- Lié au divertissement du maître de maison, formation du premier style précieux.
- Ton et conversation… : poésie, histoire, langues et Beaux-arts…prétexte à l’exercice de la délicatesse d’esprit…
- Recherche de brillant : surprendre et séduire.
- Paradoxe de la littérature précieuse : prétend à faire quelque chose avec rien.

Lié aux conditions économiques et sociologiques (éclosion des salons, inspiration des hommes du temps ds domaines politiques, artistiques…

- Étonne et accepte d'être étonné : accepte une société dans laquelle chacun est tour à tour spectateur et acteur.
- Aristocratie non seulement de sang mais aussi d'esprit et de politesse
- Souveraineté des femmes ; les hommes sont priés de laisser à la porte leur aspect terrien ou guerrier... les gens de lettres doivent s'abstenir de pédanterie.

développement de courants à partir de cette matrice, certains tendent à l’affectation, d’autres à la galanterie.. Ces excès condamnés (Molière : Les précieuses ridicules ), la préciosité réduite à un mouvement recherchant le seul artifice et chassant le naturel…

 

* RÔLE DES ROMANS DANS L’EXTENSION DE LA PRÉCIOSITÉ…

 - constitution d'un monde parallèle dans lequel les rêveries sont permises...
- Rejet du monde comme vulgaire ®préférence d'un monde idéal... où les femmes peuvent espérer conjointement la chasteté et la constance...
- Renchérissement dans la logique du cœur qui ne peut qu'aboutir sur la chute...
- Rapport au temps particulier : le passé est inexistant, le présent discrédité au profit d'un avenir qui ne viendra pas car trop haut...
- → L'amour précieux doit être MALHEUREUX et SOUFFRANT...
- Rapport à l'existence est modifié : une transposition du réel dans le romanesque et une imprégnation de la vie par ces thèmes et conceptions...

 

III/ Le féminisme.

- Culte de la femme se retrouve aussi chez les Pétrarquistes...
- Milieu aristocratique : indépendance des femmes est peu révolutionnaire (VS) les ambitions suscitées par ses lectures dans les milieux bourgeois.
- ®remise en question des mœurs et préjugés bourgeois...
- Cause du FÉMINISME ; ( = haine du mariage, contre lequel la préciosité fait figure de pays de la liberté...).
- Emma Rouault condamne le suicide, acte solitaire (VS) le collectif de la Préciosité...
- ROMANESQUE PRÉCIEUX : invite à la fréquentation des salons, cultive l'illusion d'une vie avec plus de liberté pour les femmes de la bourgeoisie...

 

* SECONDE GÉNÉRATION.

- Madame de Scudéry et ses suivant s’engagent pour la libération des femmes… (revendiquent l’égalité des sexes, le divorce et l’union libre…). Mais cette situation tourne au ridicule…

- La révolution des esprits va plus vite que celle de la société… Résistance des hommes et de la société…+ position de repli (possibilité d’un amour platonique pour les femmes mariées… = situation dangereuse, et romanesque…) ; résolution CASUISTIQUE des problèmes…

 

 * LES HOMMES… CULTURE ET PÉDANTISME.

- lutte dans le domaine des arts et de l'esprit...
- Curiosité intellectuelle gratuite (souvent caricaturée... car il tourne à la dérive d'une coquetterie intellectuelle un peu naïve... [ Cf. l'apologie de Madame de Scudéry par elle-même dans Le Grand Cyrus qui s'éloigne de l'idéal d'honnêteté...] : un progrès du pédantisme...
- Goût de l'érudition. → Salon de Madame d'Auchy. Débouche sur d'autres préoccupations : politique et guerre : centre d'intérêt... ®déviations : collusion du pédantisme et de la préciosité : philosophie, sciences, gouvernement de la famille...

- les comédies de Molière ridiculisent autant les précieuses que les traditionalistes qui veulent limiter la vie des femmes au travaux du ménage ; il prône une évolution des mœurs permettant à la femme de jouer un rôle dans la société…

→ influence de la Préciosité dans la vie intellectuelle et sociale.
Repose la question de l'éducation des filles...

 

IV/ L’amour précieux….

* LES CONVENTIONS.

- Intérêt pour la question du cœur et des sentiments...
- Manière de l'exprimer : un traitement particulier du sujet...

- Dans la Préciosité, l'amour permet d'entretenir l'illusion romanesque... ; les héros de roman deviennent des modèles...
- Donner corps au songe...

- Description de la femme aimée ; peu de détails, des traits conventionnels...
- Hyperbolique ; prétexte à un trait original dans la convention ; jeu de l'esprit...

- Pas par manque de sincérité : cette façon d'écrire l'amour a permis des déclarations de sentiments divers...
- L'amour ACCEPTE COMME MOTEUR DE L'ESPRIT... = moyen de provoquer l'émulation...

 

* L’ORIGINALITÉ DE L’ÉCRITURE DE L’AMOUR.

- Lettre de VOITURE témoignant de l’importance du travail sur le style ; importance du piquant, de la vivacité d’imagination dans les propos galants…

- Galanterie = taire l'amour, multiplier les détours pour éviter d'entrer dans le vif du sujet (VS) la tendresse : mot + expression traduisent le sentiment...
- Préciosité : détruire l'élan du cœur, le voiler, le CANALISER DANS LE DISCOURS CONVENTIONNEL (exigence d'originalité >exigence de naturel.)

- Être rare = subtiliser = abstraire + éloignement du sentiment éprouvé… Servir l’illusion romanesque = se détourner de la vie. Une ascèse mondaine, relevant parfois de l’enfantillage.

- Comment faire la part des mensonges et des vrais sentiments… Cette paradoxale pudeur favorise le classicisme : contraindre le sentiment sous la force du langage conventionnel…

 

V/ Style tangentiel.

- Éviter le concret est le but des Précieux... ®figures de rhétorique car l'intérêt porte plus sur LE RAPPORT ENTE LES OBJETS que sur les objets eux-mêmes...
- Jeux de mots, métaphores, figures antithétiques permettent d'échapper à la banalité des aveux, ou à rehausser le texte... : substituer la logique du vocabulaire ou le rapprochement fortuit...

- La réalité individuelle est ramenée sous le travail de l’esprit qui la généralise…

- Hyperbole = non que les beautés ne soient pas discernables, mais car la beauté est moins objet de regard que matière à hyperbole… Figures de l’hyperbole et du superlatif discréditent les beautés de notre monde… ®le langage réduit ce qui a trait à la transparence comme beauté… + périphrase = abolition de la matérialité des choses…

- 2 abstractions :

  1. par le langage.
  2. Par la périphrase…la complexité du tour fait prendre l’objet avec délicatesse…
  3. + les mots concrets sont admis s’ils sont pris en un autre sens qu’ordinairement…

- Rapprochement entre deux chaînes thématiques (amour/guerre) ; plus la métaphore est filée, plus le travail de l'esprit est mis en œuvre, nécessitant astuce et déchiffrage...
- Langage atteint indirectement son objet...

 → horreur d’une réalité trop vulgaire. Beauté = placé hors du cadre de notre monde ; peu sensible au charme de la nature.

BAROQUE PRÉCIOSITÉ

Se met à l’abri du réel en cherchant à l’exploiter le plus en profondeur possible… rejet de l’architecture au profit d’une quête du mouvement par les sens, toujours des apparences fuyantes…

Donne une apparence concrète à ses êtres de raison dans ses allégories… 

Création de toute pièce... un lieu clos, des amis et une activité intellectuelle.
Complexifient les problèmes.


Ne regardent le concret que s'ils peuvent y voir, par le biais d'une allégorie, des êtres de raison...


→ donne au classicisme son goût pour les contours, finesse de l'analyse, horreur du contingent...

Présentation

phBienvenue dans un monde de mots et d'images...

Bonne visite et bonne journée / nuit...

Sauf mention contraire, les œuvres présentées sont de ma réalisation.

PROTECTION DES TEXTES ET PHOTOS PAR DÉPÔT - COPYRIGHT. Tous droits réservés.

Newsletter

© 2020 Pascaline Hamon.

Catégories des Fiches