Miniaturiste

Quelques mots pour finir ces vacances en évoquant Miniaturiste de Jessie Burton. Il me fallait passer le temps et occuper mon esprit préoccupé, aussi j'ai avalé les 400 et quelques pages de ce roman en une journée. A mi chemin entre le roman historique, le roman fantastique, la réflexion morale ce récit est tout aussi fascinant que les personnages énigmatiques qu'ils met en scène dans la Hollande du 17eme siècle. En réalité, le contexte historique s'il rend vraisemblable certains aspects de l'histoire n'est pas le coeur de ce récit. Toute la question à laquelle cherche a répondre le roman est la manière dont on s'accomplit pleinement soi même. La liberté des uns se heurtant aux préjugés sociaux, aux normes religieuses et sociales. L'auteure réalise un bon tour de force en ouvrant sans cesse les portes de cette maison de poupée, laissant notre imagination se perdre pendant des pages, pour finalement nous faire découvrir que les choses sont autres que nous les pensions. Le racisme, l'homophobie, les inégalités hommes femmes et les paradoxes du puritanisme apparaissent aux yeux du lecteur comme des forces de coercition qui empêchent l'individu de conquérir sa vie. La structure du récit laisse toute sa place a l'interprétation poétique qui entoure l'histoire d'un épais mystère. Chaque page soulève en nous le désir d'une autre pages, à l'instar de ses figurines qui vivent véritablement dans la maison de poupée et dont la quête obsède une héroïne en quête de réponses. #bookstagram #bookaddict #book #jessieburton #roman #litterature ##littératureanglaise #chroniquelitteraire #chronique #lire #livre #livres

Présentation

phBienvenue dans un monde de mots et d'images...

Bonne visite et bonne journée / nuit...

Sauf mention contraire, les œuvres présentées sont de ma réalisation.

PROTECTION DES TEXTES ET PHOTOS PAR DÉPÔT - COPYRIGHT. Tous droits réservés.

Newsletter

© 2021 Pascaline Hamon.